Presentation

LES DEBUTS DE VDM (2004-2006)

Vues D’un Monde est une association dont le but est la création, la diffusion et l’exposition de projets interculturels basés sur la photographie. Nous avons déjà organisé et exposé différents projets artistiques depuis 2004 (36 Vues d'1 monde, 12 vues). Le concept étant de connaître l’ « autre » à travers des représentations subjectives obtenues grâce à la photographie. Ces projets ont rassemblé des centaines de participants de plus de 80 pays, les résultats ont été exposés au Portugal à Covilha (Août 2006), en France : Paris (Septembre 2006) et Toulouse (juin 2007) et enfin au Chili a Pelarco (Décembre 2006-Janvier 2007).

 

L’EVOLUTION DE VDM (2007- ?)

À partir de 2007, l’association a progressé vers d’autres types de projets, vers des activités centrées sur l’interaction entre différents champs d’activités professionnels comme la coopération pour le développement et l’expression artistiques. Nous avons donc réalisé deux nouveaux projets en Indonésie (mai- juin 2007) et au Sri Lanka (août - septembre 2008) grâce au soutien de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement www.aecid.es
L’association VDM a été accueillie par différentes communautés de ces deux pays dévastés par le Tsunami de 2004. Aidé par le personnel local des organisations partenaires et les membres de la communauté, VDM a mis en place nos projets. Différents membres des communautés se sont vus remettre un appareil photo dans le but de présenter leur vie quotidienne quelques années après le Tsunami. Les photographes ont joui d’une totale liberté créative et ont eux-mêmes sélectionné les images qu’ils souhaitent montrer et partager avec l’ « autre ». Nous avons donc recueilli des moments de vie, de pudeur, d’intimité, de fierté, d’ espoir que nous souhaitons exposer aux yeux du plus grand nombre. L’objectif principal du projet est de matérialiser à l’aide de points de vue réels, l’impact qu’ont certains projets de développement international sur des communautés dévastées par une catastrophe naturelle de cette ampleur. Nous avons voulu donner à des personnes, des communautés la possibilité de s’exprimer à travers l’usage d’un médium simple et réaliste : la photographie. Avec ces exemples, nous avons cherché à obtenir la vision directe de personnes touchées par le Tsunami, personnages moteurs dans la réhabilitation de communautés entières et acteurs principaux de leur propre reconstruction. Ces projets ont été exposés à La Maison de l’Europe (Banda Aceh, Indonésie, septembre 2007), au Centre Culturel Français de Jakarta (Octobre 2007), au siège de l’AECID (Décembre 2007), a la Escuela de la Convivencia (Madrid, Février 2008), au centre culturel Hispano Japonais (Salamanque, Mai 2008) et a l’Alliance Française de Colombo (Septembre 2008).

 

Nous nous adressons à tous

Toute personne peut participer à l’un de nos projets quelle que soit sa sensibilité artistique ou sociale. Il nous semble primordial de faire participer le plus grand nombre à ce processus de création afin de témoigner d’un mode de vie social. L’acteur d’une vie en devient l’auteur en ayant la possibilité de s’exprimer, artistiquement ou socialement sur son environnement et de le mettre en relation avec un environnement différent : celui d’un autre. Les projets envisagés par VDM sont des créations où l’auteur est acteur d’un quotidien, avec sa propre sensibilité, artistique et sociale. Nous considérons que la notion d’acte artistique est étroitement lié à un comportement social et culturel. C’est en faisant appel à ces trois notions que nous relevons le comportement d’un être humain dans une société et sa mise en relation avec d’autres. Nous souhaitons confronter ces notions par le biais d’un medium simple, dont l’utilisation peut être technique ou simplement pratique.